21ème Assemblée Générale des Enfants de l’Aïr

21ème ASSEMBLEE GENERALE DES ENFANTS DE L’AÏR – Une année particulière

Marquée par l’impossibilité d’effectuer des missions, 2020 aura été l’occasion pour EDA de lancer plusieurs chantiers de réorganisation et de modernisation de son fonctionnement comme l’a rappelé Marie-Hélène Charles-Marty, Présidente d’EDA, dans son discours d’ouverture à l’AG qui s’est déroulée le 22 mai. 

Si les contraintes sanitaires imposées par la pandémie de Covid-19 ont eu pour effet l’arrêt de la plus grande partie de ses missions et la quasi impossibilité de se retrouver, les bénévoles d’EDA n’ont jamais cessé de travailler.  

Se réinventer pour continuer

C’est cette capacité de résilience qui a caractérisé les activités des différents pôles tout au long de l’année 2020 et qui a été soulignée dans le rapport moral. 

Ainsi, de nombreux chantiers ont été lancés visant à réorganiser l’association conformément aux engagements pris par le nouveau CA élu en 2020.  Avec un objectif : associer davantage l’ensemble des bénévoles par un meilleur partage des tâches et des responsabilités – grâce notamment à l’évolution des moyens numériques et des méthodes de fonctionnement – dans une logique d’enrichissement réciproque du travail des autres. Cette AG 2021 en a ainsi été une belle démonstration grâce à une organisation hybride : présentiel et visioconférence ce qui a facilité la participation de nombreux membres qui habitent loin de Montauban.

Le temps a aussi été utilisé, pendant les intervalles des confinements, pour récupérer du matériel, le trier et permettre l’acheminement pour la Guinée d’un container de 77m3 il y a 3 semaines. 

Notre raison d’être

Ces bouleversements, s’ils sont indispensables à la poursuite de nos activités, ne changent en rien nos valeurs de solidarité, d’échanges et de partage qui restent nos guides et devront perdurer au sein d’EDA a insisté la Présidente. 

De même, notre travail continuera de se faire uniquement sur des projets et toujours en partenariat avec les guinéens. C’est le moteur d’EDA et la réorganisation en cours permettra que ce travail soit fait de la meilleure façon possible. 

Certification des comptes 2020

Enfin, les comptes 2020 de notre association ont été une fois encore certifiés par C. Fuzeau, Commissaire aux comptes, qui a salué la qualité et la transparence des informations fournies.  Je tiens à féliciter EDA pour son bilan, gage d’une sécurité et d’une stabilité financière remarquables a-t-il rajouté.