COMPTE RENDU – Chirurgie gynécologique HOPITAL REGIONAL DE KANKAN

COMPTE RENDU

Chirurgie gynécologique

HOPITAL REGIONAL DE KANKAN

du 1 au 16 février 2020

 

Référents

  Thierry Kandel, médecin anesthésiste

  Batoul Layoute, Ibode

  Anne-Marie Lechartier, chirurgien gynéco-obstétricienne

 

  1. Introduction

L’ONG EDA intervient régulièrement dans le service de gynécologie obstétrique de l’hôpital régional de KANKAN dirigé par le Dr Souare. Batoul revenait pour la 6 fois, Thierry et moi pour la deuxième.

  1. Objectifs de la mission
  • Demander en amont au Dr Souaré d’inviter les médecins des hôpitaux périphériques à venir avec leurs patientes à opérer. Des conseils de sélection des patientes et des méthodes de recrutement ont été formulés lors de la mission de novembre 2019.
  • Evaluer pendant les interventions les connaissances techniques des médecins de la maternité obtenues lors des interventions qu’ils ont menées sous la surveillance des chirurgiens du nord.
  • Mettre les médecins de la maternité en première ligne interventionnelle (à noter que le Ministère de la Santé guinéen nous conseille vivement de ne jamais opérer seul mais en accompagnement pour les problèmes de responsabilité).
  • Remettre à niveau les notions de base des médecins : cycle menstruel, troubles des règles, ovulation, stérilité, et cancer du col.
  • assurer la pérennité de l’organisation de la surveillance post-opératoire dans la salle dédiée au bloc et dans la maternité (la surveillance par les sages- femmes à partir de J2 dans l’unité de maternité a été « sage-femme dépendante », trop occupée par ailleurs ou peu motivée par cette tâche. Lors de la mission de 2/2020, le Dr SOUARE a promis de détacher à cette fonction une sage-femme attitrée.
  • Participer à la réorganisation du bloc suite à la nomination par la direction de 2 infirmiers titulaires. Ils ont été recrutés mais n’ont aucune notion du travail en salle et des activités pour la stérilisation. Leurs fiches de poste et un organigramme du bloc ont été élaborés par les missions d’octobre et novembre 2019. Il va donc s’agir :
  • d’évaluer leur compréhension et de la mise en pratique des éléments de la fiche.
  • d’évaluer l’appropriation et le respect de l’organigramme
  • d’organiser des sessions de formations au tableau noir avant, pendant et après l’intervention pour arriver à ce que ces deux infirmiers soient suffisamment à l’aise et utiles.
  • Réaliser tous les jours des formations sur les connaissances anatomiques, physiologiques et pharmacologiques des infirmières anesthésistes

 

  1. Déroulement de la mission

Notre séjour a été marqué par le décès du directeur général de l’hôpital ; l’organisation de ses obsèques, où une grande partie du personnel et des encadrants s’est déplacé, a ralenti les activités avec interruption des interventions deux jours plus tôt. Cet homme était un père pour beaucoup et ce deuil faisait suite, il y a un mois, au décès du fils du Dr Faya, chirurgien, chef de service. Beaucoup de tristesse donc dans l’hôpital et au bloc opératoire.

 

Les jeunes chirurgiens de chirurgie seront au nombre de 7, diversement présents du fait des activités de la maternité. Ce sont des jeunes médecins qui ont fini leur médecine générale et qui travaillent bénévolement dans le service attendant un concours d’intégration ou de trouver des fonds pour valider la gynécologie obstétrique à l’étranger, certains depuis 5 ans.

Deux nouveaux, les Dr Mamoudou Sanoh et Traore Abdourhamane, ont été de toutes les activités.

Les Drs Doumbouya, Fofana et Keita Ousmar (de Kouroussa) déjà présents aux formations antérieures ont bien progressé et participé avec assiduité car libérés de la charge obstétricale. Les Drs Keita Mariba (charge obstétricale) et Mamady Nabé ( échographiste) sont venus aux cours, mais peu à la pratique. L’entente entre eux est excellente.

 

Planning des activités :

 

JourLieux Activités
Samedi  1 févrierVoyage aérien 
Dimanche 2 févrierVoyage pour KankanRencontre avec les Drs Souaré et Dombouya
Lundi 3KANKANConsultations / cours
Mardi 4KANKANConsultations/ 2 interventions / cours
Mercredi5KANKANConsultations/ 3 interventions / cours
Jeudi 6KANKANConsultations/ 2 interventions / cours
Vendredi 7KANKANConsultations/ 2 interventions / cours
Samedi 8KANKANVisite /
Dimanche 9KANKANvisite /
Lundi 10KANKANConsultations/ 3 interventions / cours
Mardi 11KANKANConsultations/ 2 interventions / cours
Mercredi 12KANKANConsultations/ 2 interventions / cours
Jeudi 13KANKANConsultations/ visite / cours
Vendredi 14KANKANConsultations/ pansements /

1 intervention Départ SIGUIRI

Samedi 15Voyage retourAVION
Dimanche16Arrivée PARIS 
 
TOTAL36 consultations17 opérées

 

En comparaison de la mission de juin 2019 autant de bloc mais moitié moins de consultation.

 

  1. Activités réalisées :

 

A/ Rapport IBODE :

Durant notre séjour à l’hôpital de Kankan, des formations on été proposées sur :

àLa détersion

àLe lavage des mains chirurgicales

àLe sondage urinaire pour les infirmières

àLe compte des compresses et des entrées-sorties (compliqué à réaliser en raison du dysfonctionnement de l’aspiration)
àLe respect des différents temps opératoire

Par la présence au bloc de deux équipes EDA, nous avons mobilisé la salle de césarienne donc nous les avons souvent mis en difficulté quand il devait faire une césarienne en urgence et que toutes les salles étaient prises. En effet nous avons dû interrompre par deux fois notre programme opératoire pour leur permettre de prendre en charge une césarienne.
Il n’y a qu’une aspiration  Et un bistouri qui fonctionne très bien ;  cela reste très juste …. (hystérectomie  et prostatectomie en même temps… pas d’aspiration pour les deux)
Durant cette mission, il aurait été très difficile de travailler si nous n’avions pas emmené notre matériel comme, par exemple, les compresses, les sutures, les gants, etc
De réels progrès ont été faits malgré une grande difficulté liée au manque de matériel ….

 

B/ Rapport chirurgien

 

 FORMATION

Les jeunes chirurgiens ont été  très motivés et assidus quand les obligations du service leur permettaient de venir. Le Dr Kaba a du mal à libérer le Dr Fofana  à l’heure des cours.

 

Cours théoriques réalisés :

  • Moyens : power point, cahier et dessin, une clef USB, DVD de chirurgie et livres de chirurgie et d’anatomie
  • Participants :
    • chirurgiens Dr Mamady Souare et Dr Fodé Kaba
    • 7 jeunes chirurgiens médecins généralistes en formation de gynécologie
  • Thèmes retenus :
    • Anatomie de la vulve
    • Anatomie utérus, révision pour les nouveaux
    • Pose de DIU sur bassin
    • Grossesse extra utérine
    • Chirurgie de l’hymen, bartholinite
    • Tumeurs du sein
    • Chirurgie de l’hémorragie obstétricale des ligatures à l’hystérectomie

 

Cours pratiques :

  • Hystérectomie voie haute, pas de cas de voie basse
  • Myomectomie avec garrot
  • Hystérectomie d’hémostase
  • Prolapsus technique à aiguille de Rosenthal
  • Chirurgie du sein (abcès, mastectomie)

 

Consultations :

Le Dr Souare très coopérant, le Dr Kaba moins  présent.

Nous avons vu en consultation 36 femmes (infertilité, troubles du cycle, douleurs), cancers du col (2 cas avancés), un cancer du sein (mastectomie), pathologie sein bénignes (abcès, mastose ++).

Soit moitié moins que la dernière fois. Mais comme il y avait deuil, les gynécos ont moins consulté.

Sur les 36 patientes, deux seulement avaient encore leur clitoris !

 

Interventions : 17

  • Myomectomie : 2
  • Prolapsus : 6
  • Diverticule de l’urètre : 1
  • Abcès pelvien : 1
  • Tumeur de l’ovaire : 2
  • Mastectomie : 1
  • Incision d’hymen : 1
  • Hystérectomie : 3 (1 fibrome et 2 d’hémostase pour môle et pour HRP avec CIVD)

 

 

Points forts :

Participants très motivés et assidus quand libres du travail de la maternité

Presque plus de coupures électriques (merci à Dominique Rotureau et Vassely Camara)

Final très fort avec une maman de 23 ans qui faisait, pour sa 4éme grossesse, une hémorragie post césarienne pour hématome rétro-placentaire. Elle a été sauvée par la  célérité de l’équipe locale et celle d’EDA qui ont travaillé en synergie et permis remplissage, transfusion, arrivée des fils  et  hystérectomie d’hémostase.

Nous offrant une St Valentin inoubliable.

 

Points à améliorer 

  • Salle de réveil tout le temps
  • Electricité constante que cela dure…. pour sécuriser la stérilisation et le bloc
  • Deuxième aspiration indispensable
  • Deuxième scialytique avec batterie de secours utile

 

RECOMMANDATIONS

Pour équipe  suivante :

  • Venir avec pot et formol si cancérologie car il n’y en a pas
  • Porter ses fils
  • Porter ses gants
  • Porter des sondes urinaires

 

     Garder sourire et patience               

 

 

CONCLUSION :

Faisait suite à deux semaines de mission orthopédique qui avait fatigué le personnel, la double mission uro-gynéco était sûrement très éprouvante pour le personnel et a mis en difficulté la sécurité obstétricale.

Très bonne expérience avec une formidable équipe.

Laisser un commentaire