Compte rendu de mission – Octobre 2018 – Kankan – Crèche hospitalière

 

COMPTE RENDU

CRECHE HOSPITALIERE

HOPITAL REGIONAL DE KANKAN

du 6 au 13 octobre 2018

 

Réfèrent :
Françoise Surrel, chef de projet

 

 

OBJECTIFS  ​​​​  ​​​​ :  ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​​​ 

  • Évaluation du fonctionnement de la crèche hospitalière de KanKan suite à son ouverture ​​ au ​​ 1er Octobre 2018 ​​ -  ​​​​ Horaires de 7h45à 16h15 du lundi au vendredi  ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​​​ 

  • Observation des soins dispensés aux enfants

  • Rôle de la directrice ​​ et de la comptable

  • Évaluation des locaux et du matériel.

  •  

Déroulement de la mission

 

Les premiers jours ont été surtout une période d’observations et de rencontres avec le personnel , les enfants ​​ ainsi que leur famille.

Le lundi ​​ lors de mon premier jour à la crèche il y avait 11 enfants présents, 2 ATS dont SAYO formée par EDA en juin, la directrice et la comptable ainsi que la femme de ménage. Le lundi est un jour plus compliqué pour les enfants suite à la coupure du week-end donc des pleurs dus à la séparation !!!! De plus un enfant avait peur de ma peau blanche !!!!!

Petit à petit je me suis intégrée dans l’équipe et j’ai pu participer aux soins et échanger avec le personnel pour apporter des propositions d'amélioration.

 ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​​​ - La table à langer

De suite vue la façon de procéder par le personnel, la table à langer m’a semblée vraiment dangereuse et d’un commun accord nous avons décidé de l’enlever. On l 'a déplacée dans la salle d 'activité, elle sert de rangement désormais. Le coussin a été installé par terre où les enfants sont changés.

Les plus grands utilisent les pots ou les petites toilettes.

 ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​​​ - Les repas

Les repas ​​ sont fournis par la famille ou achetés ​​ à la cantine de l 'hôpital.

Pour les repas des plus grands, il manquait une table et des petites chaises, j’ai pu faire le nécessaire pour combler ce manque. Les + grands ont l’habitude de prendre le petit déjeuner (plat de riz avec +ou- de la viande ou sauce vers 9 h), un repas vers 13h souvent de nouveau du riz.

Pour les nourrissons allaités la maman vient sur place régulièrement ou sur appel du personnel ( la maman quitte blouse et chaussures avant de pénétrer dans la crèche.)

Pour les autres, les parents fournissent une thermos et le nécessaire pour faire un biberon.

 ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​​​ - Le sommeil

Les ​​ plus jeunes ​​ ont comme habitude de s’endormir bercés dans le dos, je me suis donc proposée pour aider à les bercer, ils sont ensuite déposés dans un petit lit à barreaux .

Les plus grands s’endorment seuls souvent sur le tapis comme à la maison où ​​ ils dorment ​​ sur des nattes ​​ et non dans un lit. Il est possible de les isoler sur ​​ les transats afin de les éloigner du bruit.

 

 ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​​​ - Les activités et jeux d 'éveils  ​​​​ 

A ma grande déception rien n' est proposé aux enfants pendant la journée .

Pendant mon séjour j 'ai pu organiser ​​ avec le personnel (la comptable semblant la plus intéressée ) du ​​ coloriage, jeux de ballon sur la coursive, chant et ronde. Il serait bien de créer un espace avec des livres ainsi que de prévoir une animation, contes ​​ et musique, par des intervenants de l 'hôpital ​​ ou de l 'extérieur.

 

 ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​​​ ​​ - Les ​​ échanges

 ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​​​ - Auprès de la directrice : afin qu'elle remplisse correctement le livret et faire signer une autorisation des soins d 'urgences, ainsi que le départ de l'enfant par une personne autre que ses parents.

Il est impératif qu'un registre journalier soit tenu afin de connaître la présence des enfants.  ​​​​ 

La directrice accueille les enfants sur la coursive, mais ne pose pas de questions aux mamans ​​ sur le déroulé de la soirée et de la nuit ainsi que sur la prise du petit déjeuner.

De même lors du départ aucun renseignement n'est donné sur la journée.

La directrice a besoin d'être encouragée afin de proposer des activités aux enfants, pour que la crèche devienne un lieu d 'éveil.

J'ai proposé qu'une activité par jour se fasse  ​​​​ en français, langue employée à l'école.

Les enfants de la crèche quand ils possèdent le langage parlent pour la plupart le Malinké

mais certains le « poulard »(les peuls)

 ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​​​ - Auprès des ATS : rappel de l'importance de l'hygiène et particulièrement au ​​ moment des repas. ​​ Pour les enfants lavage des mains ainsi que pour le personnel avant de préparer et donner les biberons, au moment des changes, etc,,,,

Savoir reconnaître et différencier les pleurs des enfants : sommeil , faim ou besoin d'attention.

Proposer régulièrement aux grands d'aller aux ​​ toilettes.

Avec Chantal ​​ Kohler nous avons peint un tableau mural où l'on peut chaque jour noter la présence des enfants ainsi que leur repas, leur ​​ sommeil et leurs ​​ selles .

Le bas du tableau peut servir aux enfants pour s'exprimer.

 ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​​​ - Auprès de la femme de ménage : nous avons établi un protocole d''hygiène des locaux et vu ensemble pour changer les serviettes. Un stock ayant été donné à la directrice.

La femme de ménage est présente toute la journée, elle est chargée d'aller chercher les mamans quand il faut allaiter les bébés. Elle est également présente le samedi où elle fait la lessive et grand nettoyage .

 

 ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​​​ - Au sujet de la comptable je n'ai pas vu l'utilité de sa présence quotidienne dans sa fonction de comptable qui se résume à ​​ encaisser chaque début de mois la cotisation des parents et de tenir un cahier des recettes et des dépenses, établir les salaires, régler les dépenses.

Il n'existe pas de « prestataire de service «  en Guinée ce qui aurait pu convenir dans ce cas. Elle est donc présente toute la journée et pendant mon séjour je l'ai trouvée bien investie auprès des enfants.

Avec la comptable et la directrice nous sommes allées ouvrir un compte bancaire avec comme signataire elles deux. La comptable a déposé sur ce compte les cotisations déjà encaissées. Il servira pour les salaires et les besoins en fournitures et charges.

 

 ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​​​ - Au sujet des locaux : Ils me paraissent fonctionnels, une salle ​​ supplémentaire aurait été la bien venue pour séparer ​​ les enfants en 2 groupes d'âges. A ce jour on peut se servir de la coursive pour organiser des jeux avec les plus grands si le personnel est plus nombreux.

 ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​​​ 

 

CONCLUSIONS

Vu le nombre d'enfants atteint ce jour : 35 il semble évident que la crèche correspond à un réel besoin de garde .

Les enfants ne sont pas tous des enfants du personnel médical, la crèche a été ouverte aux enfants de l'extérieur . Y a t'il des enfants du personnel en liste d'attente ?

Il est indéniable que 2 ATS ne sont pas suffisantes, malgré ma visite à l 'école d 'ATS où le directeur de stage m 'a confirmé qu' il y aurait des stagiaires, à ce jour aucune stagiaire n 'est présente sur la structure.

Il faut penser à embaucher une ATS supplémentaire.

Il serait également souhaitable qu'un médecin pédiatre de l'hôpital passe une fois par semaine examiner les enfants qui en ont besoin, à voir comment payer cette prestation.

Le personnel a besoin d'être formé sur l'animation et l'éveil, il me semble intéressant de ​​ faire participer des intervenants extérieurs en musique, chants, danse.

Il serait bien de réunir le comité de gestion pendant la prochaine mission afin de pouvoir proposer certaines améliorations.

 

Mission très agréable : bon accueil du personnel et des mamans un vrai régal auprès de leurs petits.

Un projet pensé qui a encore besoin d'évoluer et d'être soutenu mais qui me semble sur la bonne voie.

 

 

 

Laisser un commentaire