COMPTE RENDU – MISSION COMPAGNONNAGE EN MEDECINE GENERALE

COMPTE RENDU

MISSION COMPAGNONNAGE EN MEDECINE GENERALE

21 au 26 octobre 2019 : CSR Kintinian

28 octobre au 1er novembre : Hôpital de Siguiri

 

Référent expert : Patrick Arbet, médecin généraliste

Introduction : 1ère mission EDA structurée et accueillie pendant 1 à 2 semaines dans ce centre de santé.

Objectifs de la mission : Connaissant les activités de médecin humanitaire du Dr Michel de Bruyn mon objectif, étant à la retraite depuis quelques mois, était de découvrir une expérience humanitaire et d’apporter une aide médicale complémentaire à celle existante.

Déroulement de la mission :

–       1ère semaine : Centre médical rural de Kintinian : très bon accueil par le directeur et les 3 médecins, grande cohésion avec l’équipe sage-femme /infirmière

–       2ème semaine : Siguiri : très bon accueil par le directeur et les médecins

Observations et constats initiaux : Partant pour la 1ère fois et étant le 1er MG envoyé au CSR de Kintinian, j’ai observé et analysé le fonctionnement des consultations afin d’essayer d’y apporter une amélioration.

Pour Siguiri, à l’hôpital qui est bien sûr plus important et mieux structuré, même constat qui m’a permis de transmettre au prochain MG partant à Kintinian et y restant 2 semaines mes observations.

Activités réalisées :

Organisation du travail :

1ère semaine Kintinian : suivi des consultations (enfants et adultes), visite des patients dans les salles d’hospitalisation, échange avec les infirmier(e)s, discussions avec les différentes équipes pour améliorer leur niveau diagnostic, leur pratique thérapeutique et les conditions d’hygiène.

2ème semaine HP Siguiri : suivi des consultations (adultes), suivi de la visite dans le service de médecine, reprise des consultations jusqu’à 17h.

 

Formations réalisées :

1ère semaine Kintinian : discussions sur les pathologies rencontrées.

2ème semaine Siguiri : idem + formation sur les liens entre la clinique et la biologie avec Dr Chantal Kolher.

Moyens matériels disponibles :

Appareils tension, stéthoscopes, gants stériles, sondes urinaires, pèse-personnes.

Résultats observés :

Quantitatif  / Activités de consultation :

  • Nom et fonction des consultants guinéens : Dr Camara Moussa, Dr Camara Bangali, Dr Sekou Konaté
  • Nombre de patients consultés : entre 25 et 45/jour
  • Pathologies consultées : paludisme, typhoïde, rougeole, tuberculose, pathologies liées au HIV, AVC, pathologies urinaires et génitales, plaies et traumatismes à type d’écrasements chez les orpailleurs, traumatismes liés à des accidents de la voie publique

 

Qualitatifs : efficacité sur le moment malgré des pathologies mixtes mais questionnement sur le suivi et  les résultats à long terme non quantifiables (certains patients partent avant la fin du traitement, ne reviennent pas)

Points forts : l’écoute, les échanges, leur gentillesse, leur désir de progresser

Points à améliorer :
Locaux  au CSR : éclairage des salles, salles de consultations séparées pour éviter le bruit, interdiction des portables pour les patients, création d’ouvertures pour une plus grande luminosité notamment dans l’infirmerie.

Matériels d’examen : manque de : abaisse-langue, lampe de poche, oxymètre, ECG, mètre-ruban, plateaux stériles pour petite chirurgie, draps d’examen

Hygiène des locaux au CSR : installation de points d’eaux dans les salles d’examen, nettoyage régulier des abords, élimination des déchets

Accueil des familles et des patients :
rajouter n° de tél des personnes référentes sur le dossier de consultation,
éviter que les familles n’encombrent les salles d’hospitalisation notamment pendant la visite du médecin

Recommandations pour la suite des actions :
– à Kintinian effectuer une visite des malades hospitalisés par le médecin de garde tous les matins avec les infirmier(e)s pour qu’ils connaissent la pathologie du patient et la thérapeutique à leur administrer.

– Collaborer entre les hôpitaux de Siguiri et Kankan surtout au moment des missions pour éviter les déplacements à Conakry très onéreux pour les patients
– Profiter de la présence des biologistes de l’association pour former les biologistes de Kintinian ayant peu de moyens
– Continuer l’action de nettoyage des abords initié pendant la mission

CONCLUSION : J’ai perçu l’ampleur de la tâche à accomplir mais ce sentiment est modulé par les commentaires des « anciens » qui eux, trouvent quand même que les choses, évoluent favorablement.  J’ai perçu également la motivation des responsables (directeurs, médecins) pour améliorer la prise en charge des patients malgré leur peu de moyens. Notre présence est motivante et notre soutien bienveillant leur sont d’une grande aide (phrase du directeur : «Vous faîtes partie de l’institution»)

 

Laisser un commentaire