COMPTE RENDU – MISSION D’APPUI AU PERSONNEL DE LA CRECHE HOSPITALIERE

COMPTE RENDU

MISSION D’APPUI AU PERSONNEL DE LA CRECHE HOSPITALIERE

HOPITAL REGIONAL DE KANKAN

DU 18 JANVIER 2020 AU 1 FEVRIER 2020

 

 

 

Référent expert:

Josiane OURLIAC , sage-femme, directrice de crèche

Introduction :

Mission en juin 2019 pour structurer la direction de la crèche, mettre en place des outils de gestion, évaluer le fonctionnement et les pratiques des assistantes

Objectifs de la mission :

  • Travail de proximité avec la direction de la crèche.
  • Evaluer la fréquentation (point statistique) et le ressenti des familles
  • Evaluer les pratiques des assistantes et l’utilisation des locaux depuis l’extension.

Déroulement de la mission : accueil

Visite de l’hôpital avec Mr SYLLA ; dans la journée les mères travaillant à l’hôpital n’amènent plus leur enfant mais quand elles sont de garde, certains enfants sont encore présents s’il n’y a pas de solution familiale ou si l’enfant est au sein.

Observations et constats initiaux

Très bon accueil des agents de la crèche avec une bonne collaboration. Les locaux sont relativement bien tenus. Le sol a besoin d’être peint (cf. l’extension) et le point d’eau extérieur sécurisé ; ces travaux ont été engagés.

L’ambiance est un peu bruyante mais joyeuse ; quelques pleurs des enfants entrants en crèche. Le principe d’intégration progressive n’est pas acté.

 

Activités réalisées

  • Les statistiques : 78 enfants en 2019 ont fréquenté la crèche dont 30 mères travaillent à l’hôpital ainsi que 9 pères. Depuis l’ouverture de l’extension en octobre, il y a eu une nette augmentation du nombre d’inscrits (40 enfants au moins) et du nombre d’enfants présents par jour (entre 24 et 34) Une embauche d’une 4ème assistante a été effective.
  • Fiche de poste et de tache faites pour la directrice, le comité de gestion et les assistantes.
  • Manquements importants repérés dans la gestion budgétaire ; ce point a fait l’objet de rencontre avec EDA, la direction de l’hôpital, le surveillant général et le comptable. Ils ont été exposés à la réunion du comité de gestion.

La banque a fourni l’état des comptes depuis août 2018 ;

Les décisions concernant l’agent comptable de la crèche seront prises après un entretien afin d’obtenir des explications et des justifications.

La modification de la dénomination du compte bancaire est en cours ;

Les procédures comptables sont mises en route de façon rigoureuse et adaptée. Elles seront appliquées par la directrice.

  • Une réunion avec les familles (17), le personnel et EDA a été faite ainsi qu’une réunion du comité de gestion. Les familles sont satisfaites de ce type d’accueil et reconnaissante envers l’équipe du travail fourni.
  • La réunion du comité de gestion a entériné :
  • L’augmentation du forfait payé par les familles à 150 000 GNF
  • L’augmentation des salaires du personnel de 100 000 GNF
  • L’embauche d’une 4ème assistante

 

  • L’utilisation des espaces et réorganisation des tâches quotidiennes des assistantes afin d’assurer une meilleure gestion du groupe des enfants et de favoriser une ambiance plus calme.

Moyens matériels disponibles

Tri des jouets des enfants ; certains sont cassés mais pas jetés. Ils sont mis dans des cartons pèle mêle.   Il est nécessaire de les accompagner sur ce à quoi ça sert. En fait, il en reste très peu ! On a renouvelé les ballons, seaux, et poupées (pas très solides). On a changé la natte.

Résultats observés

Quantitatifs

Qualitatifs : la bonne collaboration a facilité le travail. L’investissement du personnel est très présent et peut nous faire espérer de la continuité de ce projet qui répond à un réel besoin des familles travaillant à l’hôpital mais aussi à d’autres professionnels de la ville de Kankan.

Points forts :

  • Les outils de gestion de la crèche ont été mis en place. Les problèmes importants sont en cours de résolution
  • Le recueil des demandes de place est fait. Le nombre d’inscrits à ce jour permet des recettes suffisantes pour espérer atteindre l’autonomie en juin 20.
  • L’encadrement est renforcé par 4 assistantes et une directrice. En son absence, 2 membres de l’équipe peuvent assurer la continuité. Les personnes ressources sont repérées également auprès de la direction de l’hôpital : Mr le surveillant général, le comptable et la surveillante de pédiatrie.

 Points à améliorer :

·      Travail au quotidien auprès des enfants.

  • Soutenir la directrice dans sa fonction et sa responsabilité pour aboutir à une autonomie financière durable et améliorer l’accompagnement éducatif de la prise en charge des enfants.

Recommandations pour la suite des actions

Un travail d’accompagnement des assistantes me semble pertinent pour faire évoluer les pratiques.

CONCLUSION

La structuration et l’avancée vers l’autonomie semblent en bonne voie. Le personnel reste très correctement investi dans ce travail et sensibilisé à ce besoin de garde d’enfants dans un lieu sécurisant.

 

Laisser un commentaire