COMPTE RENDU – Mission de formation – Février 2019

COMPTE RENDU
Mission de formation
du 19 janvier au 02 février 2019

A l’Institut de formation et de Perfectionnement en Santé de Kankan

 

 

Référentes

Maryse Veron : cadre supérieur de santé  et Formateur de formateurs en soins infirmiers et santé publique

Annyck WOSTYN : cadre de santé

 

 

Une convention de collaboration entre l’IFPSED et EDA a été signée en octobre 2018. Une aide à l’élaboration du projet pédagogique de l’Institut est souhaitée par ses cadres dirigeants. Le docteur Chantal Kohler, universitaire, en charge de ce projet, a été sollicitée pour la mise en œuvre de modules de formation.

 

L’objectif était et si possible avant la nouvelle rentrée scolaire d’octobre 2019 :

  • d’accompagner une équipe pédagogique à élaborer un projet pédagogique
  • de les aider à trouver un niveau de connaissances communes pour une première année de formation professionnelle, « tronc commun » à des laborantins, infirmiers et sages-femmes.
  • D’envisager l’évaluation ?

Apport de documents  : projet pédagogique méthodologie d’élaboration d’un projet (et trois exemples français infirmier et laboratoire. La formation sage-femme en France est commune avec la première année de médecine ; des exemples de canevas de modules, législation éthique et recherche en soins infirmiers (modules qui m’étaient attribués) et infectieux (attribué à Annyck) et des exemples de TD ou méthodes pédagogiques actives, interactives, réflexives, et mon idée de renforcer l’objectif de formation d’adultes et de futures professionnels de la santé.

 

A l’arrivée, il en fut toute autrement. Malgré de multiples mails préalables envoyés au Dr Sanoh, nous n’étions pas attendue à IFPSED et il a fallu de multiples relances pour obtenir, en 15 jours, 2 rencontres avec ce médecin : une à l’hôtel, et deux heures à IFPSED le jeudi de la deuxième semaine

 

Premier rendez-vous avorté. Monsieur Sanoh devait arriver vers 15h, il est arrivé à … 18H45 !

Trop tard pour une séance de travail.

Ce furent ensuite les évaluations des élèves durant la semaine.

Monsieur Sanoh nous propose le samedi, mais CMC « oblige », impossible pour nous

 

Rencontre avec monsieur SANOH

 

Lundi 21/01/2019

 

Lieu : l’hôtel Baté le soir …

Présents :        Monsieur Sylla, SG,

Maryse Véron

Annyck Wostyn

Présentations respectives de Monsieur Sanoh, son parcours professionnel

Et de Maryse Véron

Puis de la méthodologie que nous pensons utiliser pour l’accompagner dans son projet pédagogique.

 

Monsieur Sanoh présente son équipe d’intervenant à l’IFPSED

–  300 étudiants

–  Des responsables de modules

–  70 intervenants dans la formation des étudiants

– présentation es espaces géographiques (3 salles de classe de 50 places, un amphithéâtre)

– organisation plutôt basée sur l’alternance stages/cours en ½ journées

– le CHRK privilégie l’accueil des étudiants de 3ème année, de 2ème année vont dans les centres de santé.

 

 

Intervention du 31 janvier 2019 à IFPSED

 

RV à 14h 00 avec les formateurs responsables pédagogiques des modules de l’institut de formation et du Directeur M R SANOH

L’objectif était : représentation du projet pédagogique et identifier une méthode pour élaborer un plan de formation par module

 

Présents : Mr SANOH et 7 « professeurs »

  • Mme Diallo Aminata, médecin pédiatre
  • Mr Kaba Karifala, moniteur Croix Rouge aux premiers secours
  • Mr Yomba Leno, enseignant en biochimie
  • Mr Condé Oumar, enseignant à l’Ecole Normale des instituteurs
  • Mr Traoré Mamoudou , médecin généralistte
  • Mr Condé Mamady, géographe
  • Mr sangaré Moussa, épidémiologiste

 

Déroulement

Le directeur est arrivé à l’hôpital avec 15 mn de retard, si bien que la séance de travail a commencé à 14h 30

L’accueil dans le bureau du directeur a été « timide » : durée de l’intervention ? contenu précis ? projet pédagogique ? un directeur peu disponible, échange pauvre

Les 7 participants attendaient depuis une plus d’une demie heure, dans une salle de classe en position dispersée. Le matériel de projection non  installé.

  • présentations,
  • partage autour de la signification du projet pédagogique, pour s’apercevoir que ce n’était pas l’attente des présents. En fait, les participants ne connaissaient pas le motif de la réunion, ils avaient simplement répondu à l’invitation de leur responsable des études.
  • et pour nous ? Pas de vidéo projecteur car pas d’électricité, il a fallu mettre en route le groupe très bruyant…

 

Dans un premier temps nous avons recherché leur représentation d’un projet pédagogique : à quoi il pouvait servir et des pistes de ce qui devrait apparaitre dans ce projet. Les mots comme OBJECTIFS spécifiques et globaux, séquence pédagogique, programme de contenu, discipline, notion de temps, durée, méthodes pédagogiques interactives…

 

Au cours des échanges, la demande des participants est de recentrer l’intervention sur l’élaboration d’un module type.

Leurs difficultés étaient de trouver des connaissances communes à acquérir pour les apprenants de professions différentes, et en 1ère année

Nous avons illustré avec l’exemple des connaissances sur le sang (début du diapo de Chantal).

Puis présentation avec projection sur le mur, d’un exemple de module Législation Ethique et déontologie : avec objectif du module ; Volume horaire, formes pédagogiques, intitulé de cours, intervenants, programmation et mode d’évaluation.

 

Nos remarques :

Participants présents (4 restants sur les 8 présents du départ) satisfaits de cette séance de travail. Demandeurs d’une suite sur une aide pratique pour monter leurs modules.

Directeur peu coopérant, pas impliqué dans la pédagogie.

Il nous expliquera lors d’une discussion, souhaiter poursuivre une formation professionnelle et personnelle en santé publique et travailler dans un organisme international.

 

En conclusion, il fut décidé :

  • Pour Mr Sanoh de reprendre contact avec la responsable EDA Chantal Kholer
  • Poursuivre, avec des conditions claires : demande précise, participation active des participants en apportant les supports de modules existants et les descriptifs des professions futures des élèves (Laborantin, infirmier et sage femme)
  • Prévoir une évolution et progression de travail (méthodes méthodologiques, évaluation….)

Laisser un commentaire