Compte rendu Mission hygiene et soins infirmiers – Février 2019

COMPTE RENDU MISSION HYGIENE ET SOINS INFIRMIERS 2-16 FEVRIER 2019

HOPITAL DE SIGUIRI (GUINEE CONAKRY)

 

Référente
Annie-Claude ILLARINE
IDE

Service de chirurgie

Chef de service : Docteur JEAN

Surveillante : Mme DOUSSOU KEITA

 

Table des matières

INTRODUCTION…………………………………………………………………………………………………………….. 3

OBSERVATION………………………………………………………………………………………………………………. 3

PREPARATION PRE OP……………………………………………………………………………………………………. 4

HYGIENE……………………………………………………………………………………………………………………… 4

CONCLUSION……………………………………………………………………………………………………………….. 4

 

INTRODUCTION

Comme chaque mission EDA, celle-ci a véritablement commencé par le STAFF du matin mardi 5 février.

Toutefois, étant arrivée lundi en fin de matinée ; présentation de l’hôpital, des différents services et membres du personnel présents lundi après- midi.

Venue à la demande du personnel, mon objectif était de tenter d’évaluer et répondre à leurs demandes, la dernière infirmière EDA étant venue il y a environ 18 mois.

 

Leur principale requête concernait les paramètres : prises et surtout feuille de surveillance.

La seconde étant de leur signaler les erreurs liées à l’hygiène.

 

OBSERVATIONS

La feuille de paramètres à mon arrivée est plutôt bien remplie, elle a été élaborée par eux-mêmes et EDA. Mais après utilisation, ils constatent qu’il y a des modifications à apporter et souhaitent qu’on y travaille.

Je les ai suivis, puis guidés et nous avons donc ensemble élaboré une nouvelle feuille de surveillance qui semble correspondre à leurs attentes et leur permet de signaler des faits d’importance.

Nous en avons profité pour ajouter à cette feuille de surveillance une feuille de surveillance neurologique (glasgow), le service accueillant beaucoup de traumatisés crâniens. Il m’a semblé judicieux de le proposer ainsi qu’à l’équipe chirurgicale, ce qui a été vivement accepté.

J’ai donc demandé si un chirurgien voulait bien faire la formation. Le Dr Moussa KOUROUMA et les synthésards ont donc formé les membres du personnel présents en ma présence.

De plus le Dr KOUROUMA est maintenant responsable de cette surveillance neurologique.

Si cette surveillance est correctement faite et reportée et devient automatique à l’hospitalisation de chaque traumatisé crânien, il sera possible de rajouter la surveillance des pupilles.

Grâce à la mise en place de cette surveillance neurologique j’ai pu leur démontrer que la fréquence des surveillances en général était insuffisante.

Les feuilles de surveillance des paramètres sont agrafées à tous les dossiers et la surveillance neurologique en plus aux dossiers TC.

A mon départ, j’ai pu constater la mise en place de ces surveillances en bonne et due forme.

 

PREPARATION PRE OP

Très peu de préparation pré op, il y a peu de chirurgie programmée et les patients arrivent donc en post op.

Toutefois les règles sont respectées au mieux en fonction des conditions.

Je leur ai laissé un stock de gants jetables, cela rendra plus facile le lavage au savon et devrait faciliter l’usage unique.

 

HYGIENE

Beaucoup de rappels et d’explications.

Eux-mêmes sont plutôt conscients des erreurs et des manques, mais n’ont pu me donner de réponse à la question : « Pourquoi faire ainsi, puisque tu le sais ? »

Le temps de mission étant trop court pour véritablement tout corriger, j’ai élaboré une fiche : « quelques conseils d’hygiène », plastifiée et à coller en salle de soins et dans le bureau de la surveillante, qu’ils se sont engagés à suivre.

 

CONCLUSION

 

Voir à la prochaine mission s’ils ont continué à appliquer ce que nous avons vus ensemble.

Si les chirurgiens sont toujours impliqués, particulièrement le Dr Moussa KOUROUMA/ TC.

A mon départ tous étaient motivés…

Je remercie le Dr Jean ainsi que l’ensemble du personnel pour leur accueil, leur écoute et leur bonne volonté.

 

 

 

Laisser un commentaire